Etudes urbaines et projets

Depuis plus de 10 ans, FORS-Recherche sociale intervient dans le cadre de l’accompagnement à la conception et à l’évaluation des projets urbains. Bénéficiant d’une double compétence en sociologie urbaine et en urbanisme, l’équipe de FORS-Recherche sociale a su bâtir une expertise portant sur différents volets complémentaires de l’aménagement urbain :

  • Le diagnostic en amont des interventions urbaines afin d’adapter au mieux la programmation (logements, espaces publics, services…) aux réalités sociales. Il s’agit notamment d’étudier les caractéristiques socio-économiques des ménages mais également d’analyser leurs usages urbains et leurs représentations ;
  • Le conseil et l’assistance à maîtrise d’ouvrage publique dans le cadre de la définition et de la mise en œuvre de programmes d’aménagements urbains ;
  • L’accompagnement des démarches participatives dans le cadre de projets d’aménagement : réalisation de diagnostics d’usages en amont de la démarche ; réalisation de supports et animation de groupes de travail habitants ; formalisation de scénarios d’aménagements ;
  • L’évaluation des projets d’aménagement urbain afin d’apprécier la mise en œuvre du projet, la réponse apportée aux besoins identifiés en amont et l’impact des interventions sur le quotidien des usagers (habitants, professionnels…).

L’ensemble de ces champs d’expertise s’exprime à travers différentes méthodologies de travail :

  • Recherche documentaire et bibliographique visant à affiner la compréhension préalable du fonctionnement du quartier à travers le recueil d’éléments historiques, scientifiques ou issus de la culture populaire ;
  • Analyse sociodémographique afin de bénéficier d’un éclairage objectif des conditions de vie à l’échelle du territoire de projet ;
  • Observation participante dont l’objectif est d’appréhender le plus finement possible l’ambiance, « le pouls » du site et d’analyser les pratiques des personnes qui y évoluent ;
  • Entretiens sur site afin de questionner directement les représentations et les pratiques des différentes catégories d’usagers selon leur statut (riverain, professionnel…), leur âge ou encore leur catégorie socioprofessionnelle.
  • Entretiens semi-directifs auprès des responsables, gestionnaires et intermédiaires locaux afin de recueillir un discours sur les points de vue, les représentations, les expériences vécues, les pratiques des individus.
  • Animation d’ateliers de travail et de focus groups afin de favoriser les échanges et les débats entre participant qu’il s’agisse d’usagers ou de professionnels locaux. Ce type de méthode permet aussi d’engager une réflexion créative et prospective sur le diagnostic et les évolutions possibles du site projet.
velit, felis felis id, Nullam dolor neque. dictum eget